Risques physiques, risques chimiques, risques psychosociaux … des facteurs de risques variés en lien avec le travail sont inclus au sens large de la pénibilité au travail. La prévention des risques professionnels et spécifiquement de cette pénibilité au travail sont aujourd’hui des enjeux majeurs dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire. Les structures de l’ESS et leurs salariés sont concernés par ces problématiques. Il sont également concernés par la prise ne compte au sens strict du C2P (compte professionnel de prévention).

La pénibilité au travail n’épargne pas l’ESS

Certains secteurs d’activité de l’ESS montrent des taux d’accidents du travail et de maladies professionnelles élevés et en augmentation. Ce constat a notamment été relevé par Chorum (mutuelle de protection sociale complémentaire dédiée aux acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire) qui fait état d’une situation dégradée.

Les salariés de l’ESS sont pour la plupart du temps éloignés de la majorité des facteurs de pénibilité pris en compte dans le C3P (compte personnel de prévention de pénibilité). Cependant, leur santé n’en reste pas moins exposée. Du fait notamment de la nature des activités et des conditions de travail. En effet, les absences au travail pour raison de santé montre une augmentation progressive du taux d’absentéisme depuis 2012.

Source : Chorum Cides

En savoir plus