De manière générale, c’est le cadre de proximité qui a en charge la mise en oeuvre de la restriction d’aptitudes et l’aménagement du poste de travail (organisationnel, horaire ou matériel) qui en découle. C’est le constat que fait l’étude sur les inaptitudes commanditées par Unifaf, l’ANFH (Association Nationale pour la Formation du personnel Hospitalier) et l’ARS (Agence Régionale de Santé) Rhône-Alpes.

Aménager son poste de travail en cas de restriction d’aptitudes

Cette étude décrit quelques dispositifs pour aider les établissements à aménager les postes de travail en cas de restriction d’aptitudes. Elle donne des exemples d’établissements ayant recours à :

  • Des études ergonomiques
  • De l’achat de matériel de compensation individuelle (prothèses, etc.)
  • Des aménagements techniques du poste de travail
  • La mobilisation de partenaires pour des apports d’expertise

Consulter la page 18 du guide inaptitude : Gestion et accompagnement des personnels en situation d’inaptitude dans le secteur sanitaire et médico-social.

Source : Observatoire Unifaf